Dés la cueillette, les raisins sont menés chaque jour sur le pressoir familial par la route de Rizaucourt à Chouilly. Ils sont pressurés le lendemain, les noirs et les blancs sont vinifiés en cuves indépendantes . Deux soutirages sont nécessaires après la fermentation et les vins sont filtrés avant l'époque des assemblages , en fin de printemps . Le tirage en bouteilles s'effectue selon notre coutume ancestrale après le 14 juillet. L'assemblage est le secret de la qualité régulière des cuvées élaborées depuis 15 ans au sein de l'exploitation familiale.
En 1999, Jean-Bernard décide de commencer à stocker une cuvée issue des pinots noirs d'Argentolles, d'une vigne de 15 ans dont les raisins atteignent plus de 10° d'alcool naturel. Il récidive en 2000, vu la qualité de la récolte et obtient une cuvée de réserve qu'il associera avant la mise en bouteilles à 30% de chardonnay, dont un tiers vient de Rizaucourt : un nouveau champagne est né - cette cuvée de tradition se consommera avec modération sur les repas raffinés dés cette fin d'année 2003 .
Il faut laisser le temps au temps et les champagnes GODIN-SCHUESTER évoluent tranquillement dans leur cave marnaise avant de faire le chemin inverse afin d'être détaillés à Rizaucourt au bon moment de leur vieillissement.
Dernier pressoir de vendange 2000.
Un jour sans école: très tôt on aide papa
Accueil  Fabrication  Vigne  Cuvées  Vigneron  Commander